Céréales

L’amidonnier

Une sous-espèce appartenant au genre des blés. Largement cultivé dans l’antiquité, il est à l’origine du blé dur. Riche en amidon, en carotène et en minéraux, cette farine assez foncée et aromatique peut s’utiliser en pains, pâtes, gaufres ou soupes.

L’engrain (petit épeautre)

Une très ancienne céréale. Cette farine contient nettement moins de gluten que le blé moderne et son gluten est sensiblement plus digeste. La pâte à pain de petit épeautre doit être beaucoup moins travaillée qu’une pâte à pain à base de blé tendre car le réseau de gluten est très fragile.


Florence Aurore

Idéale pour la fabrication de viennoiseries (Croissants, tresses, cuchaules etc..)


Le blé khorasan (ou KAMUT)

Elle a un goût unique, une saveur naturellement douce à l’arôme de noisette et une grande digestibilité. Elle est une excellente alternative au blé moderne. Par exemple, une étude de l’IFAA aux USA (International Food Allergy Association) faite sur le khorasan KAMUT® indique que 70 % des personnes sensibles au blé supportent mieux cette céréale.

Seigle